Red Paddle Co – Championnats du Monde de Dragon 2018

Organisés du 31 août au 2 septembre 2018, les championnats du monde de Dragon (CMD) – l’unique course internationale de paddle en équipe – ont eu lieu sur les rives mystiques du lac de Fuschl en Autriche, avec les montagnes pour toile de fond.

 

36 équipes représentant 17 pays se sont donné rendez-vous à Fuschlseebad, le village de l’événement, pour se livrer une lutte sans merci à bord de planches gonflables Dragon de 22’ et remporter le titre de champion du monde de Dragon 2018.

 

 

Moins d’un an après l’événement inaugural organisé à la Barbade, l’édition autrichienne présente des difficultés d’un tout autre genre pour les compétiteurs, ne serait-ce qu’en raison des conditions météo changeantes et des températures plus fraîches. L’équipe Paddle Barbados, victorieuse l’année dernière, arrive sous une pluie battante, bien décidée à en découdre avec le nouveau terrain et à défendre son titre mondial. Mais les nouvelles équipes ne cachent pas leurs ambitions lors de la séance d’entraînement libre disputée dans la brume et les vainqueurs auront fort à faire pour conserver leur trophée.

 

Drone shot the mountains with low hanging misty clouds, four teams of paddlers racing.

Le village s’anime rapidement en ce vendredi alors que les équipes du monde entier arrivent dans la bonne humeur, visiblement impatientes de s’inscrire et de se jeter, littéralement, à l’eau. Nike Swim, le principal sponsor de l’épreuve, est déjà présent sur place et distribue des kits aux compétiteurs, afin qu’ils aient tous la tête de l’emploi, tandis que la séance d’entraînement libre offre aux équipes l’occasion de se familiariser avec le parcours avant le premier jour de course.

Participant getting competitor wristband attached

 

Après une journée de voyage, d’entraînement et de rencontres, les équipes se retrouvent pour la cérémonie d’ouverture officielle, organisée à l’hôtel Mohrenwirt, dans le pittoresque village de Fuschlsee. Accueillis par un groupe de musique folklorique autrichienne, les concurrents découvrent les spécialités culinaires locales et participent au pot de bienvenue offert par Red Bull Autriche. Le décor est planté pour deux jours épiques de fun et de courses de paddle non-stop.

 

Une atmosphère sinistre accueille les compétiteurs le lendemain matin, alors qu’un épais brouillard s’accroche sur les rives escarpées du lac. De gros nuages noirs ont envahi le ciel, tandis qu’une brise légère tire sur les amarres des bouées RED géantes qui délimitent le parcours de 850 m, et semble railler les équipes. L’humeur est cependant au beau fixe chez les concurrents… les anecdotes se mêlent aux rires et aux conseils durant le briefing du matin, alors que chaque équipe dévoile ses vraies couleurs, des tutus roses aux grenouillères de dragon, sans parler du reste !

 

Giant red buoy in the water infant of the mountain.

Le départ des premières courses est donné… l’excitation est à son comble sur fond de musique éclectique et les commentaires fusent de toute part au-dessus de l’eau. La foule applaudit et les compétiteurs eux-mêmes n’hésitent pas à soutenir leurs adversaires, en souvenir des amitiés forgées la veille.

La première manche se compose de séries éliminatoires opposant à chaque fois 6 équipes, dans lesquelles nous retrouvons des équipes féminines, masculines, mixtes et familiales, sans oublier quelques équipes « novices » … l’occasion de s’assurer une bonne place au classement avant la deuxième manche et de jauger la concurrence.

 

Paddler turning around the buoy on one knee.

Sam Wonnacott, l’organisatrice en chef de l’événement, s’explique : « Nous sommes ravis d’accueillir autant d’équipes venues des quatre coins du monde dans ce cadre magnifique. Nous avons eu beaucoup d’inscriptions individuelles cette année, avec divers niveaux d’expérience en paddle. C’est fascinant d’assister à l’émergence d’une équipe et de la voir trouver son rythme sur l’eau, tout en forgeant des amitiés pour la vie.

 

La journée qui s’achève a été animée et les champions du monde en titre n’ont pas démérité : ils occupent une excellente deuxième place, en sandwich entre deux équipes hongroises, les Wog Boys en 3ème position et la SUP Race Team Hungary qui caracole en tête. Portées par de solides performances, les équipes se sont qualifiées en bonne position pour les premières épreuves de la deuxième manche. Mais rien n’est encore joué, alors que les échos distants de la journée s’estompent dans la montagne, au-dessus du parcours endormi.

Winning team on the 22ft dragon board paddling in synch.

Les compétiteurs n’en ont pas pour autant fini… si la journée de compétition intense est bien terminée, la fête, elle, ne fait que commencer. L’équipe Red Paddle Co assure l’ambiance, tandis que la soirée piscine organisée par Red Bull bat son plein dans le village de Fuschlsee. L’animation a été confiée au DJ Richie Mack et le Daffy’s Gin coule à flot. Unis par leur même passion du stand-up paddle, les concurrents du monde entier rivalisent de talent sur la piste de danse. Les rivalités du jour font place à la camaraderie, dans le plus pur esprit des championnats : guerriers Dragon le jour et communauté internationale la nuit. L’atmosphère est électrique et l’équipe Paddle Barbados prend les commandes pour la dernière partie de la nuit.

Barmaid handing over a glass of Daffy's Gin in exchange for a voucher

 

Une belle matinée sereine attend les paddlers en ce deuxième jour de compétition, alors que le soleil perce les nuages et fait miroiter les eaux calmes et turquoise du lac. Les déboires de la veille sont oubliés depuis longtemps, et si certaines équipes ont bien l’intention de saisir leur dernière chance, d’autres savourent déjà l’instant où elles seront sacrées championnes du monde de Dragon 2018 !

 

Le coup d’envoi de la première série montre clairement que les compétiteurs ont pris à cœur les enseignements de la veille. Les équipes s’élancent dans l’eau : quatre pagaies parfaitement synchronisées qui les propulsent vers une victoire hypothétique à bord de leur planche Red Dragon de 22’.

 

 

La performance exceptionnelle des « Puffins » ravit la foule réunie sur la rive, alors que l’équipe familiale, dont le plus jeune membre à 9 ans, se qualifie pour les quarts de finale, ce qui constitue déjà en soi un véritable exploit.

Georgie Sowman résume : « Il y a peu de courses où les familles peuvent se retrouver face à des équipes d’élite. Red Paddle Co a réussi le tour de force de combiner l’intensité d’une véritable compétition à une atmosphère inclusive et ludique. C’est une expérience incroyable pour les enfants comme pour les parents, et les courses sont absolument fantastiques. Notre famille s’est encore rapprochée et nous partageons désormais des souvenirs inoubliables. »

Tout n’est cependant pas terminé pour les équipes qui ont été éliminées et celles-ci ont encore une ultime chance de monter sur le podium. L’épreuve contre la montre, qui impose aux équipes de négocier quatre obstacles flottants géants, est un véritable test d’esprit d’équipe, de camaraderie, de force et d’endurance. Débarrassées du stress de la compétition et avec un prix séparé en jeu, les équipes se jettent dans la lutte avec une ardeur retrouvée.

Team of four on the dragon board going under the obstacles.

 

Les équipes toujours en lice pour les demi-finales découvrent un parcours modifié. Le tracé en carré utilisé pendant toute la compétition s’est enrichi d’une bouée supplémentaire, positionnée à moins d’une longueur de planche du rivage, ce qui oblige les équipes à effectuer un virage à 180° quasi parfait, juste devant la foule. Pour les concurrents, le moment est venu de garder la tête froide et de démontrer tout leur savoir-faire à bord de leur planche Dragon de 22’.

 

Ce virage en eaux peu profondes rallonge le parcours de près de 500 m et met à rude épreuve les paddlers. Confrontés à la fatigue musculaire, à la pression des autres équipes et à la foule toute proche, les concurrents tentent de négocier au mieux ce virage serré et de consolider leur position avant de reprendre la course.

 

Les équipes féminines ont fait la preuve de leur résilience et de leur endurance tout au long de la compétition, et la finale dames ne fait pas exception. Après deux jours de compétition mixte, les filles sont bien déterminées à poursuivre sur leur lancée et abordent la dernière course avec autant de férocité que s’il s’agissait de leur première. Tout se joue dans le dernier sprint au terme d’une finale au couteau ; les Dragon Angels produisent cependant un dernier effort surhumain pour arracher la victoire aux Flamingos, suivies des BZH Ladies en 3ème position. Le succès de la finale donne le ton pour la suite des événements !

From water view, two teams battling it out on the dragon.

 

Les 6 dernières équipes s’alignent pour la toute dernière fois et le silence tombe sur le lac : seul le roulement des tambours résonne pour combler le vide. La tension est tangible et tous les regards sont fixés sur les équipes alignées sur le rivage, prêtes à bondir. Alors que les paddlers s’élancent de la plage, l’équipe SUP Race Team Hungary s’avère à nouveau plus rapide et plus puissante et arrive en tête à la première bouée, talonnée par l’équipe Paddle Barbados. La détermination se lit sur le visage des concurrents qui fendent l’eau de leurs pagaies et contournent la bouée intérieure avant d’entamer le sprint final.

 

 

Final race of the Dragon World Championships, racing towards the final.

 

Les encouragements fusent de toutes parts alors que l’équipe hongroise franchit la première la ligne d’arrivée, confirmant ainsi sa domination et sa supériorité sur le reste de la flotte. L’équipe Paddle Barbados affiche une fois de plus toutes ses qualités et termine deuxième, suivie de près par les Wog Boys en 3ème position… les Wet Turtles terminent quant à eux à la 4ème place, devant les Dragon Ane (5ème) et les Green Bears (6ème), sous les applaudissements et les encouragements admiratifs de la foule.

 

 

Winners holding the Dragon above their heads.

Ces championnats marquent une nouvelle page de l’histoire du stand-up paddle. Réunissant paddlers d’élite et débutants, cette compétition résolument internationale est une célébration à la fois unique et extraordinaire de ce sport fantastique. Au-delà des vainqueurs, la cérémonie de clôture des championnats rend hommage à tous les participants. Un prix spécial, le Spirit of the Dragon, est décerné à l’équipe des Flamingos qui incarne toutes les valeurs des championnats du monde de Dragon.

Podium celebration, pouring champagne over.

 

Des amitiés sont nées et les souvenirs resteront gravés dans les mémoires. Le puissant dragon a trouvé un nouveau maître… l’équipe SUP Race Team Hungary règne sur l’eau.

 

Jusqu’à l’année prochaine… ?

Entire team on the podium celebrating

-FIN –

À propos de Red Paddle Co :

Red Paddle Co est un fabricant de planches de paddle gonflables basé au Royaume-Uni et présent dans 60 pays à travers le monde. Selon eux, l’utilisation d’une planche de paddle gonflable ne doit pas être synonyme de compromis en termes de performance, d’esthétique ou de qualité. L’utilisation d’une planche Red Paddle Co conjugue une expérience authentique à une convivialité optimale. Pour en savoir plus, visitez www.redpaddleco.com